Programme du Forum BioRESP
du 1er juin 2017

 

Transition bioéconomique
Qui est concerné? Par quoi ?

 
 
1er juin 2017, de 14h à 19h - AgroParisTech, 19 av du Maine, Paris 15e
 
 
 
 
14h Accueil 
Mot d’introduction de Gilles Trystram, directeur d’AgroParisTech
Présentation de la séance par Dorothée Browaeys, cofondatrice du Forum BioRESP 
 
14h15 Comment forger une dynamique cohérente pour la transition bioéconomique ?       
Prospective : au risque de l’inaction par Pierre-Alain Schieb, coauteur de Compétitivité et soutenabilité de la bioéconomie à l’horizon 2050 (L’Harmattan) 
 
14h35 Réactions des acteurs, issus des diverses communautés concernées                                
 
Monde industriel : Laetitia Gerbe, responsable des partenariats, Tereos
 
Monde agricole : Maximin Charpentier, président de la Chambre d’Agriculture de la Marne, président du cluster Agroressource et Bioeconomie demain et de la Ferme 112
 
ONG et société civile : Jean-David Abel, coauteur du rapport Vers une bioéconomie durable au CESE, vice-président de France nature environnement (FNE)   
 
Pouvoirs publics : Bertrand Rigal, directeur du développement économique et de l'enseignement supérieur, communauté urbaine du Grand Reims, membre du Bioeconomy Panel de la Commission européenne
 
Territoires : Dominique Plumail, fondateur de CEDEN, Cabinet de valorisation des biomasses, coordinateur du projet européen BioREG
 
Pôle innovation  : Yvon Le Hénaff, directeur général de l’ARD (Agroressources recherches et développements)
 
Monde académique : Jean-Marc Callois, directeur du département Territoires  à l’IRSTEA 
 
15h45 Comment la bioéconomie peut recomposer les interdépendances ?   
par Françoise Roure, présidente de la section sécurité et risques du Conseil général de l’économie - ministère de l’Économie et des finances
 
Présentation des ateliers par Dorothée Browaeys : thèmes, objectifs et manières de faire.
 
16h Pause
 
16h30 Ateliers : Partages d’expériences pour cerner les enjeux, les préoccupations, les tensions à traiter collectivement
Ateliers sous forme de World Café : chacun suit deux ateliers successivement                           
 
Atelier 1 - Performances, externalités, comptabilité environnementale 
avec Alexandre Rambaud, responsable de la chaire de comptabilité environnementale d’AgroParisTech  
animation : Pierre-Alain Schieb, cofondateur du Forum BioRESP
 
Atelier 2 - Compétitivité des démarches biosourcées et concurrences d’usages
avec Frédéric Courleux, expert équilibres agricoles mondiaux chez Momagri  
animation : Claire Tutenuit, déléguée générale d’Entreprises pour l’environnement (EpE)
 
Atelier 3 - Biodiversité et services écosystémiques 
avec Cécile Claveirole, rapporteur au CESE (gestion des sols, agroécologie), FNE
animation Hélène Leriche, responsable biodiversité et économie à l’association OREE 
 
Atelier 4 - Accès aux biomasses, organisations (écologie industrielle) et interdépendances 
avec André Torre, équipe ProXimités AgroParisTech/INRA, MSH Paris-Saclay
animation : Cecile Nivet, responsable de la valorisation des recherches au GIP Ecofor
 
Atelier 5 - Incitations, indicateurs, fiscalités et réglementations vertueuses 
avec Catherine Moreddu, économiste senior, direction des échanges et de l’agriculture, OCDE  
animation : Virginie Le Ravalec, Service Forêt alimentation bioéconomie de l’ADEME  
 
17h45 Restitutions    
avec Muriel Hamon du Cabinet Succeed Together
 
18h15 Prochaines étapes BioRESP                                                                                                          
 
 
Conclusion :
Julien Dugué, bureau bioéconomie, Ministère de l’Agriculture, de la mer et de la forêt
 
Cocktail 
 
 
TELECHARGER LE PROGRAMME DU 1ER JUIN 

PROGRAMME

 
 

Organisateurs

 
Le Forum BioRESP est mis en oeuvre par deux chargés de mission, Dorothée Browaeys et Pierre-Alain Schieb. Ils sont assistés de la Société Anthropocène, qui assure la gestion administrative, juridique et financière du Forum.
 

Dorothée Browaeys

Organisateur

Dorothée Benoit-Browaeys est journaliste scientifique et auteur, spécialisée dans les enjeux sociaux de notre environnement technique. Elle s’emploie à explorer les usages des innovations émergentes et convergentes (nano, bio, info et cognisciences) et leurs effets sur nos milieux de vie.
Biologiste de formation, elle a collaboré pendant vingt ans au quotidien La Croix, à la revue Biofutur, aux mensuels Alternatives économiques, La Recherche, Le Monde Diplomatique,…
 
 

Pierre-Alain Schieb

Organisateur

Consultant, prospective stratégique dans le domaine de la bioéconomie et des risques, ancien chef des projets de l’OCDE sur l’avenir (Projet et publication: Bioéconomie 2030,OCDE,2011), premier titulaire de la Chaire de Bioéconomie Industrielle de Neoma Business School (2013-2015). Auteur et co-auteur de Bioraffinerie 2030, L’Harmattan, 2014 et Compétitivité et Soutenabilité de la Bioéconomie 2050, L’Harmattan, 2016.
 
 

Anthropocène

Gestion Administrative, juridique et financière

Anthropocène est une entreprise d’études et de conseil spécialisée dans la transition vers l’économie soutenable. Elle intervient dans trois types de mission :
Les stratégies de responsabilité sociale des organisations publiques et privées, en particulier l’identification de leurs parties prenantes, la mise en place d’instances de dialogues (dont le Forum NanoRESP) et la veille stratégique.
Les projets de transition des territoires et la création de pôles de coopération économique.
Les nouveaux modèles agro-économiques soutenables, en collaboration avec la recherche en écologie.
 
 

Qui sommes-nous ?

 
 

Un comité de pilotage

Le Forum BioRESP est porté par un Comité de pilotage constitué de 8 Collèges

 

Des soutiens

Il est soutenu par AgroParisTech et la communauté AgroParisTech Alumni, Entreprises pour l’environnement (EpE), la fondation Jacques de Bohan et OREE
 
 
         
Ses partenaires média sont le Cabinet Succeed Together, Mediatico et UP' Magazine
 
 
      

 

Des organisateurs

Il est coordonné et organisé par la société Anthropocène et deux chargés de mission : Dorothée Browaeys et Pierre-Alain Schieb

 

Une alliance de financeurs

Il est financé par un réseau de partenaires publics et privés : ADEME, Fondation Paris-Reims, La MSH Paris-Saclay et SupBiotech
 
 
         
 
 
 
 
 

La démarche BioRESP

Le dialogue multi-acteurs pour des pratiques d’innovation responsable

Le Forum BioRESP inscrit ses travaux dans l’esprit des programmes RRI (« responsible research & innovation) développés en Europe. Ceux-ci interrogent les logiques d’innovation dès l’amont de leur conception du point de vue des produits et services envisagés, en intégrant leurs impacts (cycle de vie, dégradation, usages, utilité…).
Le dialogue multi-acteurs constitue un des outils de choix pour faciliter le questionnement mutuel et l’expression de la diversité des conceptions et des intérêts. Il permet de faire émerger des controverses et progresser l’ajustement des logiques d’innovation et la robustesse des projets industriels ultérieurs.
Ainsi, l’ambition de l’enceinte de dialogue BioRESP est d’entretenir un processus d’apprentissage où chacun contribue à soutenir une « vigilance commune ». Cela suppose de s’appuyer sur des expertises pluralistes, des approches sociotechniques diverses, des pratiques de respect et d’écoute aptes à cultiver la confiance. Le Forum BioRESP propose donc à tous les acteurs concernés une veille sur les initiatives et les formes diverses que peut prendre la bioéconomie, Ils pourront inspirer à chacun des stratégies plus adaptées, par une meilleure conscience de l’écosystème vivant et industriel.
 

Un modèle encouragé par les pouvoirs publics 

Ce type de dialogue pour l’innovation responsable  a été clairement encouragé par :
  • La Stratégie française pour la bioéconomie – parue en janvier 2017 – qui souligne le besoin d’un dialogue permanent des acteurs dans ce domaine.
  • La Commission européenne : les exigences en matière de recherche et d’innovation responsables se font de plus en plus explicites au niveau européen, notamment au sein du programme Horizon 2020.
  • Le manifeste signé à Utrecht en 2016 par les acteurs impliqués dans la bioéconomie.
  • Les engagements internationaux (17 objectifs du millénaire de l’Agenda 2030).

Modalités

Le Forum BioRESP organise quatre rencontres par an.
Les projets et les comptes rendus des travaux seront disponibles sur le site.
Tous les deux ans, se tiendra un FESTIVAL VIVANT (sur le modèle du FESTIVAL VIVANT 2016) afin de valoriser les initiatives des acteurs impliqués dans la transition bioéconomique.
 
 

 

 
        
 

Le processus BioRESP est porté par un Comité de pilotage constitué de 8 Collèges réunissant 
le monde agricole, 
-  le monde industriel, 
-  les pouvoirs publics, 
-  la société civile (associations, syndicats et citoyens, 
-  le monde académique, 
-  les représentants territoriaux, 
-  les étudiants et startupers (générations futures),
-  les investisseurs, assureurs et banques
 
Il est en cours de constitution (susceptible d’évolution)  
 

 

 
 
 

Cadre de fonctionnement

septembre 2017
 
 

1. Préambule 

Le Forum BioRESP s’inspire du Forum NanoRESP, qui depuis 2013 permet d’accompagner les acteurs concernés par les nanotechnologies vers des pratiques responsables.
Il propose d’aborder les déterminants et les effets divers de la révolution bioéconomique émergente ; on sait, en particulier, que l’effacement progressif des ressources fossiles va accroître la pression sur les ressources de biomasse et obliger à une entente face aux concurrences de leurs usages pour arbitrer entre des priorités : alimentation, énergie, chimie, matériaux…
 
Le Forum BioRESP constitue un outil pour anticiper collectivement les reconfigurations de la société et des chaînes de valeur que la bioéconomie va engendrer. Il propose d’examiner collectivement les opportunités et les risques économiques, environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) des usages du vivant et leurs controverses associées. 
 
Le Forum propose un cadre pour susciter un dialogue entre les acteurs (agriculteurs, producteurs, transformateurs, distributeurs, consommateurs, autorités publiques, investisseurs…) afin qu’ils partagent entre eux, connaissances, initiatives concrètes, incertitudes et attentes, sur des thèmes de controverses pertinentes. Ce processus vise à aider les acteurs à progresser librement  «  en meilleure connaissance de causes ». 
 

2. Organes

Le Forum BioRESP est porté par deux coordinateurs : Pierre-Aalin Schieb et Dorothée Browaeys. 
Son Conseil d’orientation est constitué de 8 Collèges : pouvoirs publics et pôles innovation, monde industriel, monde agricole ; monde académique, société civile (ONG et syndicats), acteurs en territoires, générations futures, banques, assureurs et investisseurs. 
Chaque collège mandate un représentant es pour faire partie du Comité de pilotage aux côtés de deux coordinateurs. Ce Comité de pilotage met en œuvre les actions. 
 
Le Forum BioRESP est  financé par une Alliance de partenaires, de Fondations et d’Institutions publiques et privés qui contribuent financièrement (selon un barème fixé) ou en nature 
 
 

3. Fonctions

3.1. Le Conseil d’Orientation 
 
3.1.1. Le Conseil d’orientation du Forum est composé de huit collèges : pouvoirs publics et pôles innovation ; monde industriel ; monde agricole ; monde académique ; société civile (ONG et syndicats) ; acteurs en territoires ; générations futures ; banques, assureurs et investisseurs
 
Il se donne pour règles les principes énoncés dans le préambule de la Charte ainsi que les principes de pluralisme des appartenances, d’impartialité, de confidentialité des délibérations et d’intégrité de ses membres. 
Corollaire de ces principes de fonctionnement, les membres du Conseil d’Orientation affirment se reconnaître dans des valeurs telles que la tolérance, la courtoisie, l’écoute et le respect des opinions divergentes.
 
3.1.2. Le Conseil d’orientation du Forum est chargé de la définition des orientations du Forum. Il doit, au moyen d’une réflexion collective, prenant en compte les réactions et suggestions des participants aux débats précédents, fixer les thèmes des séances publiques, choisir les présentations qui seront faites lors de ces séances et les intervenants qui seront invités. Il doit également réfléchir aux moyens de faire connaître le Forum et de diffuser ses débats. 
 
3.1.3. Ses membres doivent se faire le relais, auprès de leurs organismes de rattachement et de leurs réseaux, des informations concernant le Forum.
 
3.1.4. Le Conseil d’orientation dispose d’une coordination bicéphale qui est assurée par deux chargés de mission  Pierre-Alain Schieb et Dorothée Browaeys. Ces chargés de mission sont responsables de la mise en œuvre de la Charte et garant de son bon fonctionnement.
 
3.1.5. Les membres du Conseil d’orientation devront publier leur biographie sur le site du Forum et indiquer clairement leurs affiliations professionnelles.
 
3.1.6. Les membres du Conseil d’orientation sont choisis sur la base d’une candidature soumise au Conseil et sont élus à la majorité des voix de membres présents (50% plus une voix). Ils devront s’engager par écrit à respecter les termes de cette Charte.
 
3.1.7 Composition : pour assurer une représentation équilibrée des huit collèges, chaque collège est composée de 2 à 6 membres.
 
3.1.8 Démission : Toute démission sera adressée au Conseil d’orientation et validée par échanges de courrier.
 
3.1.9 Eviction : l’absence aux réunions du Conseil d’orientation - au delà de un an - entraine l’éviction automatique du Conseil.
 
3.1.10 Confidentialité : les réunions du Conseil d’orientation sont confidentielles. Les membres du Conseil s’imposent de ne pas divulguer la teneur des discussions et l’attribution des propos tenus. Le non-respect de cette obligation se traduira par une exclusion automatique du Conseil.
 
3.1.11. Fréquence des réunions : Le Conseil se réunit au moins trois fois par an.
 
 

4. Le Comité de pilotage (COPIL)

 
4.1 Le Comité de pilotage, coordonné par l’équipe du management (2 chargés de mission) est composé d’un représentant de chacun des 8 collèges. 
 
4.2 Le COPIL est chargé de prendre les décisions stratégiques et opérationnelles relatives à la vie du Forum (élaborer le programme de travail sur les recommandations  du Conseil d’orientation, veiller à l’équilibre entre les besoins et les ressources sur propositions des deux chargés de mission, réaliser et valider les compte-rendu d’ateliers etc.) 
 
4.3 Les membres du Comité de pilotage s’astreignent aux mêmes règles que les membres du Conseil d’orientation et de l’Alliance.
 
4.4 Le Comité de pilotage se réunit 4 fois par an ou en tant que de besoin à un rythme plus soutenu.
 
 

5. Financement et partenariat

5.1. Le Forum BioRESP est financé par une Alliance de partenaires composée d’adhérents publics ou privés. Ces derniers apportent leurs contributions financières et/ou en nature à la SAS Anthropocéne .
 
5.2. Afin d’assurer une diffusion la plus large possible des débats, des partenariats pourront être mis en place avec des institutions, établissements publics, organismes de recherche, maisons de production, permettant un soutien logistique et/ou financier au Forum.
 
5.3. Tout partenariat doit faire l'objet d'une information transparente auprès du Conseil d’orientation.
 
5.4. Tout financement et partenariat doit explicitement reconnaître l'indépendance intellectuelle du Conseil d’orientation.
 
5.5. Chaque année en décembre ou en janvier de l’année suivante, un rapport financier est remis aux membres de l’Alliance et une séance de rédition des comptes  est organisée. Il est entendu que les apports en nature seront intégrés à ce rapport sous une forme monétisée dont les modalités seront définies par l’Alliance.
 
 

6. Administration

6.1. La société Anthropocène SAS, immatriculée au RCS Paris sous le numéro 534 961 610 000 19 et présidée par M. Guillaume Benne exécute le budget du Forum BioRESP.
 
6.2. La société Anthropocène SAS assure l’organisation logistique du Forum  Elle est également chargée de la mise en œuvre du plan de communication à propos des activités du Forum et des relations avec les partenaires
 
 

7. Contentieux

7.1. Les membres du Forum BioRESP (Alliance, Conseil d’Orientation, COPIL) s’engagent à ne pas se porter partie civile contre le Forum BioRESP ou la société Anthropocéne.
 
7.2. En cas de conflits internes, les membres s’engagent à  recourir à un processus d’arbitrage.