COMMUNAUTE du FORUM BioRESP

Cet espace est celui de la communauté des membres et amis du FORUM BioRESP

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Membres
    Membres Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

Biologie

Cette catégorie contient 1 article publié par un groupe de blogueurs

Posté par le dans Biologie
Sélections variétales et environnement
Par Alain Charcosset, INRA, Le Moulon
article issu de la présenattion faite le 16 sept dans le cadre du FESTIVAL VIVANT 2016
 
Les outils de la sélection sont de plus en plus précis. Ils tentent aujourd’hui de cerner les réponses aux stress qui constituent un enjeu majeur avec le réchauffement climatique.
 
La domestication des céréales a permis l’essor des grandes civilisations humaines, de façon quasi concomitante en Asie, Moyen-Orient, et Amérique centrale. Les premières variétés domestiquées ont fait l’objet d’une sélection empirique, liée à l’utilisation année après année de semences produites par des plantes présentant des caractéristiques favorables (épis mûrs, sains, etc…). Avec la migration des populations humaines, cette sélection a conduit à des adaptations environnementales locales. Un des exemples les plus spectaculaires est celui du maïs, domestiqué à l’origine en milieu tropical et qui  a été adapté aux températures froides et aux jours longs d’environnements nordiques allant jusqu’à la péninsule de Gaspésie. Cette approche empirique de la sélection au aussi été efficace pour sélectionner des résistances à des pathogènes. A contrario, elle s’est avérée peu efficace pour améliorer le rendement au-delà de ces phénomènes d’adaptation ou de résistances
Modifié le
Lectures : 1064
Notez cet article:
0
Les robots font-ils l’amour ? Le transhumanisme en 12 questions

Aujourd'hui vous pouvez faire séquencer votre ADN en une journée, et peut-être d’ici 5 ans, vous pourrez le réparer avec les technologies de correction dites CRISPR/cas9. dans le même temps, Internet court-circuite vos manières de bouger (avec Uber et AirB&B), de vous ausculter (quantified self et télémédecine) ou d’apprendre (MOOCS, Wikipedia…). Même les robots se mettent à battre les champions de Go et se mettent  à apprendre et évoluer, … Ferons-nous bientôt l’amour avec eux ? interrogent Laurent Alexandre et Jean-Michel Besnier dans un dialogue unique et musclé (voir leur livre Les robots font-ils l’amour ? Le transhumanisme en 12 questions, paru chez Dunod). Le médecin et entrepreneur (fondateur de DNAVision) connu pour ses visions technofascinées et son ouvrage La Mort de la mort, paru en 2011) croise ses arguments avec ceux du philosophe, spécialiste des nouvelles technologies. Nous profitons de cette parution pour publier ici l’intervention de Jean-Michel Besnier au Festival vivant, le 17 septembre dernier.
 
Le transhumanisme, machine de guerre contre la vie ?
Par Jean-Michel Besnier, professeur émérite à l'université Paris-Sorbonne
 
Chez les humains, la vie se réduit-elle au vivant ? N’y a t-il plus lieu de distinguer entre vie biologique et vie humaine ? Que faut-il à un vivant pour faire un humain ?
Modifié le
Lectures : 2881
Notez cet article:
0
Opportunités et contraintes de la chimie biosourcée
Par François Monnet, directeur de la plateforme « Chimie du renouvelable » du groupe Solvay (*)
article issu de la présentation du 15 sept.2016 lors du Festival vivant
 
Recourir aux produits issus de la nature implique de prendre en compte diverses limites. Disponibilité, conflits d’usage, renouvellement… sont à mettre en regard avec des contraintes : compétitivité, variation des prix, stabilité des biomasses. Zoom sur les enjeux de cette nouvelle chimie biosourcée.
 
La chimie biosourcée offre des opportunités nouvelles complémentaires à la chimie basée sur des ressources fossiles
Modifié le
Lectures : 1399
Notez cet article:
0

Posté par le dans Biologie
Les enjeux de la propriété sur le vivant
Par Michel Trommetter, économiste, INRA Grenoble
Article issu de la présentation du 15 sept 2016 lors du FESTIVAL VIVANT
 
Dans les deux dernières décennies un grand nombre d'innovations technologiques et d'outils ont été développés dans les biotechnologies: marqueurs et puces à ADN, édition de génomes, biologie de synthèse, CRISPR CAS, ... Ceux-ci servent à soutenir des recherches en génétique d'association, en sélection génomiques, en thérapie génique ... Ces dynamiques amènent à se poser au moins trois questions : comment inciter à créer ces outils ? Quelles sont les conditions pour qu'un acteur adopte ces outils pour créer des produits ? Quels sont les types de produits qui seront autorisés à la commercialisation ? Ces questions relèvent
Modifié le
Lectures : 2535
Notez cet article:
0
Quelles régulations pour une bioéconomie responsable ?
Par Francis Duchiron, spécialiste en microbiologie industrielle, Université de Reims (UMR FARE 614)
Article issu de l'intervention du 15 sept 2016 lors du FESTIVAL VIVANT 
 
Le pétrole est aujourd’hui la principale ressource tant énergétique que de matière première pour la chimie de synthèse. Il est devenu une denrée rare et chère et ce malgré la mise en exploitation des gisements dit « non conventionnels ».
Il faut rappeler que le pétrole est de la très vielle biomasse qui a subi le processus géologique lent de fossilisation (plusieurs dizaines de millions d’années !). Aussi est-il légitime de se poser la question : est il possible avec la biomasse renouvelable actuelle de substituer tout ou en partie de la ressource pétrolière ? Peut-on dans nos usines « accélérer » le processus de fossilisation, ou mettre au point d’autres processus chimiques ou biologiques permettant d’avoir des produits de substitutions dans une échelle de temps compatible avec nos besoins et qui soit économiquement viable?
Modifié le
Lectures : 1030
Notez cet article:
0

LES MEMBRES ACTIFS DE LA COMMUNAUTE DU FORUM BioRESP

Dorothée BROWAEYS est journaliste, rédactrice e...
Jean-Jacques Perrier est journaliste, coordinat...
UP' est le magazine d'actualités de l'innovatio...
Etudiante à AgroParisTech, je travaille à l'org...
Fondatrice et directrice de la rédaction de UP'...
Notre équipe participe cette année au concours ...
Mises en Pièces est une association de théâtre ...
Directrice de Sup'Biotech Centre d'intérêt ...
Auteure, comédienne et scientifique, Anne Rougé...
Professeur des universités en arts plastiques. ...

PROCHAINS RENDEZ-VOUS DE LA BIOECONOMIE

Aucun événement