www.tek4life.eu

Tek4Life conçoit et organise

 

Les forums

 

 

 

L'événement

 
                   

 

COMMUNAUTE TEK4life

Cet espace est celui de la communauté des membres et amis de TEK4life

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Membres
    Membres Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification
biorespAccess

biorespAccess

biorespAccess n'a pas encore mis à jour sa biographie
Augustin Berque et Navi Radjou au lancement du FESTIVAL VIVANT le 10 octobre à AgroParistech
 
Le FESTIVAL VIVANT qui sera lancé le 10 octobre prochain à AgroParisTech va offrir des conversations insolites et des rencontres uniques. Navi Rajou sera avec nous ainsi qu'Augustin Berque et Eric Soubeiran, bras droit d'Emmanuel Faber, PDG de Danone. 
Outre ces figures vigoureuses, nous écouterons des témoignages d'acteurs qui proposent d'oeuvrer avec le vivant : Arnaud Daguin (et son mouvement de l'Agriculture du vivant), Freddy Rey (et son ingénierie métabolique), Louise Browaeys et sa permaculture au quotidien, Christophe de Boissoudy (et ses plastiques biosourcés), Rachel Kolbe, Responsable RSE du groupe In Vivo, Marine Calmet, juriste chez Nature Rights...
Modifié le
Lectures : 132
Notez cet article:
0
Changement climatique et modes de vie : quels engagements pour chacun ?

Pour limiter le réchauffement climatique, la France doit considérablement réduire ses émissions de gaz à effet de serre dans les trente ans à venir. Jusqu’à atteindre la neutralité carbone. Cela va impliquer de changer nos modes de vie. Pour préfigurer les efforts de tous les acteurs, industriels, citoyens et pouvoirs publics, EpE a piloté l’étude ZEN2050 (Zéro Emission Nette de carbone), disponible sur son site. Tous les secteurs doivent revoir leurs pratiques : alimentation, habitat, mobilité, tourisme, publicité… Il est aussi essentiel que les acteurs agissent de manière concertée et cohérente. Le Jeudi 29 août 2019, WE Demain a organisé avec EpE une conférence-débat pour cerner quels sont les efforts que chacun envisage d’accomplir. Nous nous faisons l’écho ici des interventions de Ronan Dantec, Sénateur de la Loire-Atlantique, Vice-Président de la commission aménagement des territoires et développement durable, Laurence Pessez, directrice de la responsabilité sociétale et environnementale de BNP Paribas et Jean-Marc Barr, acteur, réalisateur et photographe. 

Modifié le
Lectures : 197
Notez cet article:
0
La "biocompatibilité"​ au coeur du New deal vert européen
Les Européens sont en train de prendre les cadres écologiques pour horizon commun. La poussée des Verts, devenu le quatrième parti du Parlement avec 69 sièges, est un phénomène marquant. L’Allemagne et l’Espagne où le parti socialiste porte un Green New Deal ont remporté respectivement 20% et 32 % des voix. Désormais, le cap est bien de soumettre l’exigence de « biocompatibilité » à toute l’économie pour la rendre moins toxique ou destructive pour l’environnement. 
 
Les appels à un virage radical pour répondre aux urgences vitales pour le maintien d’une Terre habitable exigent un New deal vert. L’idée, issue de la crise de 2008 – on se souvient de Gordon Brown, le Premier ministre britannique qui avait annoncé un « nouvel ordre mondial - progresse. Poussé par les Verts européens à la fin des années 2000,
Modifié le
Lectures : 1302
Notez cet article:
0
Maxime de Rostolan résume tous les ingrédients pour une économie AVEC le vivant

Je reprends ci-dessous la lettre de Maxime de Rostolan, créateur des Fermes d'avenir et de bien d'autres choses...

Le 2 février - Nouvelles sur le Blog de Maxime - avec des liens précieux à la fin !

Le temps file. Tout s’accélère.
On a 20 ans pour changer le monde, ce n’est pas simplement le titre d’un film mais bien une conviction que je me suis forgée ces dernières années à coups de débats, de rencontres et de projets.
Dit autrement : si l’on ne bascule pas rapidement dans une économie symbiotique et que l’on ne fait pas nôtre cette autre loi de la jungle qu’est l’entraide, on pourra se poser sur une plage en sirotant des caïpirinhas et regarder la mer monter.
C’est une perspective qui n’est pas désagréable mais si l’on pouvait garder nos pieds au sec, elle serait encore plus tentante !

Observer que l’usage des pesticides a augmenté en France ces 10 dernières années malgré les objectifs du Grenelle de l’Environnement, réaliser que la richesse continue à s’agglutiner autour de quelques familles au détriment des plus pauvres, constater que ces classes défavorisées caressent encore le rêve américain sucré à l’huile de palme, n’est forcément pas pour nous rassurer.
Les courbes renforcent, encore et encore, les tendances flippantes d’une société qui va dans le mur.
Les collapsologues ont raison d’agiter le sujet et poser l’éventualité de l’effondrement de notre civilisation sur la table.

Cette situation est la nôtre. Certains ne s’en rendent pas compte ou feignent de ne pas voir, ils continuent à donner du grain à moudre au système et du fil à retordre aux convaincus.
Des années déjà que l’heure n’est plus au constat, ceux qui ont compris savent que c’est dans l’action que se trouve le salut.
Mais quelles actions ?

Modifié le
Lectures : 4524
Notez cet article:
0
Quand l'économie circulaire s'oppose à une vision intégrée, celle de la bioéconomie....
Le plastique biosourcé, biodégradable et compostable n'est pas arrivé à se poser en alternative aux pratiques de recyclage.
 
La Stratégie européenne sur le plastique, publiée mardi par la Commission européenne, établit des objectifs clairs pour réduire les déchets plastiques, accroître l'efficacité de l'utilisation des ressources et générer une croissance des emplois en Europe, mais ne parvient pas à présenter une approche exhaustive en se limitant au recyclage mécanique. Des mesures concrètes pour réduire la dépendance aux ressources fossiles en reliant l'économie circulaire à la bio-économie et en soutenant les solutions innovantes sur du plastique d'origine biologique ont été de nouveau reportées. Les contributions du plastique biodégradable à l'économie circulaire sont reconnues, mais des mesures concrètes se font encore attendre.

En lire plus: http://www.lelezard.com/communique-15823242.html
En lire plus: http://www.lelezard.com/communique-15823242.html En lire plus: http://www.lelezard.com/communique-15823242.html En lire plus: http://www.lelezard.com/communique-15823242.html En lire plus: http://www.lelezard.com/communique-15823242.html En lire plus: http://www.lelezard.com/communique-15823242.html En lire plus: http://www.lelezard.com/communique-15823242.html En lire plus: http://www.lelezard.com/communique-15823242.html

En lire plus: http://www.lelezard.com/communique-15823242.html
En lire plus: http://www.lelezard.com/communique-15823242.html
Modifié le
Lectures : 3764
Notez cet article:
0

LES MEMBRES ACTIFS DE LA COMMUNAUTE TEK4life

Dorothée BROWAEYS est journaliste, rédactrice e...
Jean-Jacques Perrier est journaliste, coordinat...
UP' est le magazine d'actualités de l'innovatio...
Etudiante à AgroParisTech, je travaille à l'org...
Fondatrice et directrice de la rédaction de UP'...
Je suis chercheuse en microbiologie et depuis q...
Directrice de Sup'Biotech Centre d'intérêt ...
Auteure, comédienne et scientifique, Anne Rougé...
Professeur des universités en arts plastiques. ...
3D printing biomimétisme / biomorphisme Pho...